Isabelle Sancy

Isabelle Sancy
© Photo. Yseline D., 12.2019

Isabelle Sancy est née en 1967 en Dordogne.

Dans le très vaste monde qui s’offre, le moyen le plus simple d’y prendre part est parfois sa langue maternelle. Elle devient évidente d’être pratiquée à tout bout de champ, pour n’importe quoi, sur tous les tons – des plus triviaux aux plus vitaux – puis d’être étudiée avec le monde elle se densifie jusqu’à la métaphysique ; tellement moins évidente alors, comme un troublant alter ego qui ne veut pas et ne peut pas tout dire, non plus que soi-même, tandis qu’on peut pourtant fonder et détruire avec les mots. Quelque chose du monde, de notre présence au monde, quelque chose de la vie et de la mort se joue à chaque instant avec la langue, on s’en aperçoit tôt ou tard ; ma poésie est sur sa trace.

Ce premier recueil, Paraisons, qui réunit des vers libres et de petites proses, est composé de sept parties : Paysages du jour, Éléments, Mille griffures, L’amande essentielle, Les nus, En regard (avec Yánnis Ritsos), Le codex des saisons, chacune aimante des poèmes extraits de la même veine (chaque veine est de celles ouvertes depuis toujours), que j’ai explorée, creusée, caressée et de tout ce qui y est venu en masse et en désordre à l’esprit j’ai formé certains équilibres, pour m’en souvenir.

Extrait de Paraisons

À la nudité, à l’exposition 
puissante des foyers, des chambres 
— toutes entrailles dont le lieu est révélé 
dans des semaines de transparence 
du paysage aux Hommes 
– fausse morte, parle ! 
du mystère, exaspérant de proximité, 

reconnaître les signes de la faim et de la soif.

Article

  • Pourquoi ? L’œuvre d’Armel Guerne, Les Cahiers du Moulin N°17, octobre 2010
  • Note de lecture du recueil de poésie de Philippe Vigny, L’Apocryphe de Sainte Scolasse, Poezibao, juillet 2019

Nouvelle

  • Au delà du chemin, 1er prix de la nouvelle Gascon de plume, 2012
  • Préface à la 10ème édition de Gascon de plume, 2013

En revue

  • 8 poèmes, pour le catalogue d’exposition de l’artiste-peintre Rini Ferhi, 2016
  • Revue ARPA, n°120-121 Lire… Délire… Des Lyrismes, octobre 2017
  • Revue ARPA, n°127, septembre 2019
  • margelles n°1 (printemps 2020), revue numérique, Bruno Guattari. Éditeur
  • margelles n°2 (été 2020), revue numérique, Bruno Guattari. Éditeur.
  • Contre-allées n°41, 09.2020

Avec

  • Frédéric Netter, textes et dispositions de photographies
  • Philippe Agostini, [correspondances I], Livre Pauvre, 4 exemplaires, 2018
  • Philippe Agostini, D’est en ouest, Livre Pauvre, 2 exemplaires, 2020

dossier de presse