Marcel Dupertuis (1941) est né à Vevey, Suisse.

© Marcel Dupertuis, 2019

Après des études musicales et une formation aux Beaux-Arts de Lausanne, il se tourne vers la création de sculptures monumentales. Il réside à Lugano tout en partageant ses séjours entre son atelier du Morbihan et la fonderie de Pietrasanta (Toscane).
À ses activités de sculpture et de peinture s’ajoute depuis quelques années celle de l’écriture.

Extrait de Les Chambres (Tome I)

« Au fond du couloir, la chambre inoccupée depuis bien longtemps se trouvait dans une semi-obscurité, la fenêtre s’ouvrant sur les larges feuilles d’un lierre humide et luisant, léchant les vitres, telle une présence fantasmagorique en pays nordique. On devait passer devant un petit évier en faïence craquelée pour aller vers elle, car S. avait installé un panneau de bois sur des tréteaux, l’indispensable table de travail, parallèle au lit et divisant l’espace, ne laissant la place qu’à deux étroits couloirs, l’un servant de recul pour la peinture posée sur un chevalet de campagne ainsi qu’à l’accès au lit, et l’autre pour entrouvrir la fenêtre ou dessiner à la table, imaginant un modèle étendu sur le lit. »

  • Signes erratiques, poésies et dessins photocopiés, éd. bilingue en français et en italien, Milan 1987.
  • Lieux et Places, Collection Écrits d’artistes » avec une gravure, Édition Wigwam, Rennes 2000.
  • Alto-Basso, Jean-Louis Aven, Michel Dugué, Jacques Josse et Marcel Dupertuis. Éd. bilingue français-italien, Éd.Apogée, Rennes, et ADV, Lugano 2001.
  • Douze lettres à Pado, Éd. Le Petit Jaunais, Nantes 2010. (« Lettres » tapuscrites augmentées de lithographies de M.D./ Format leporello)
  • Lettre à Pado, Éd. la Canopée, 2011. Livre d’artiste (écrits et pointes sèches de Marcel Dupertuis.)
  • margelles n°1 (printemps 2020), revue numérique, Bruno Guattari. Éditeur