Manuel Reynaud-Guideau

Manuel Reynaud-Guideau est né en en 1980. Diplômé des Beaux-Arts, sa pratique plastique est actuellement tournée vers la notion de paysage, privilégiant le dessin et les installations. Il est co-créateur de Galerie Rezeda (Lille). La nécessité d’écrire fait irruption en 2019 dans sa démarche artistique, prolongeant des prises de notes effectuées lors de ses «arpentages». Quartz est son premier recueil.

Comment circule le regard ? Quelles directions, quelles trajectoires, quels détails servent de rebond à l’œil pour que se fixe soudain une image puis une autre, pour que naisse une écriture ? Par strates ou par facettes, Quartz restitue par le ryhtme de l’écriture cette expérience sensible où s’agrègent des temps et des lieux, à toutes profondeurs tout en mêlant une perception vécue, une approche virtuelle et des bribes de fiction.

Extrait de Quartz

La course, au travers. Perforer dans la masse, tout-terrain, hors d’haleine, improviser ventre à terre, le pas, la marche, fend la bise. Maison-témoin, écomusée, royaume fermier et le GPS qui bousille toute invention d’un trajet. Passager, c’est le nez collé à la vitre ; ne rien en perdre ; façades, bosquets, pâtures, barrières, abris, falaises, arbres maigres, creux, éboulis, fragments bruts. Balades ringardes des fiches rando, souhaits de données, parcours ludiques. Les antennes locales du tourisme y vont de leurs documentations. Comment parcourir, comment cheminer, comment marcher pour les nuls. Qui décide du trajet ? Qui est le traceur ? Stagiaire ric-rac, blogueur vite fait, “community manager”. Tracer c’est faire sa trace, courir, invoquer à la hâte, juste branché sur le dénivelé, la boussole en arrière-pensée. Traversante, en terrain varié, toute la marche perforante. Pour finir sur des bouboucles.

Dossier de presse